02/01/2004

La suite du voyage

Le souper se passe dans le silence, ma présence impressionne ces paysans. Quoi de plus normal? Après tout, je suis le fils du seigneur dragon. Ni les enfants ni les parents n'osent me regarder en face mais je n'en ai cure. Ialma m'inquiète.
Il ne semble pas présent et sa peau brille de sueur. Il a de la fièvre.
J'abrège le repas, soulageant par la même occasion mes hôtes de al pression occasionée par ma présence et soulève mon esclave comme un enfant avant de l'emmener dans notre chambre. Je le dépose sur le lit et il grogne en cherchant une position confortable. Je le regarde faire un moment, admirant ses courbes et le fuselé de ses jambes.
Lorsqu'il aura récupéré de ses blessures, il sera véritablement magnifique.
Je m'allonge derrière lui et le sens se raidir. Malgré tout, je passe un bras autour de sa taille et l'attire contre moi, me collant contre son dos. Il est mal à l'aise mais, la fatigue et la faiblesse aidant, il ne tarde pas à s'endormir me laissant libre d'explorer son corps à ma guise. Je n'ai pas sommeil... Pourtant, ce petit jeu ne tarde pas à me lasser, je le veux se tortillant contre moi et non comateux. J'attendrai avant de le dominer complètement.
 
Le lendemain, je me lève avant le soleil et m'habille avant de le soulever à nouveau. Il s'est réveillé et tente faiblement de me repousser mais je suis plus fort que lui et il s'abandonne rapidement. Sans un regard pour nos hôtes apeurés, je nous installe sur Kymeria et donne l'ordre du départ.
Ce soir, nous atteindrons les marches des Terres du Nord.

21:20 Écrit par Cendre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.